Hamilton remporte le 901ème GP de l'histoire
> > > > Vendredi : les pneus durs satisfont Pirelli

Vendredi : les pneus durs satisfont Pirelli

Dans les conditions extrêmes réservées aux écuries par le circuit de Sepang, les pneus durs font la satisfaction de Pirelli pour leurs débuts en compétition.

© Pirelli© Pirelli

Pour la première fois de la saison, le nouveau pneu dur Pirelli P Zero Argent est entré en action sur la piste. Un composé idéal dans les conditions chaudes et humides de Sepang, où la température est montée jusqu’à 47°C en piste aujourd’hui.

C’est le pilote McLaren Lewis Hamilton qui a signé le meilleur temps de la première séance d’Essais Libres de la matinée, grâce à un temps de 1’38’’021 et chaussé des pneus durs P Zero Argent. Avec une météo incertaine, beaucoup de pilotes saisissaient l’occasion d’une piste sèche pour se lancer dans de longs relais sur le composé dur dès la première session. Seules les Caterham de Vitaly Petrov et de Heïkki Kovalainen prirent la piste en composé medium P Zero Blanc durant l’heure et demie, pour respectivement neuf et trois tours.

Les conditions sont restées sèches durant la seconde séance d’Essais Libres, les pilotes utilisant cette fois les mediums et les durs dès le début de la séance. Hamilton fut de nouveau le plus rapide avec un chrono en 1’38’’172, cette fois avec le composé medium P Zero Blanc.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « En raison des conditions météo et de la surface de piste abrasive, la dégradation est ici plus importante qu’à Melbourne. Le pneu dur s’est très bien comporté durant les longs relais, mais nous devons correctement analyser les données afin d’avoir une meilleure idée du nombre exact de tours pouvant être parcourus par chaque pneu, et du nombre d’arrêts aux stands. Notre première impression est qu’une stratégie en trois arrêts semble probable, et l’on a constaté jusqu’à présent un écart de 0.5 sec entre les deux composés - mais la piste va encore considérablement évoluer avant la course. Les séances d’aujourd’hui furent extrêmement importantes pour les équipes, qui ont pu se lancer dans de longs relais afin de déterminer les fenêtres d’exploitation des différents composés, et les pneus à utiliser pendant la course ».

Nombre total de trains utilisés : 53 trains de pneus mediums et 25 trains de pneus durs.

Plus grand nombre de tours accompli par un train : 15 tours pour les médiums et pour les durs.

Le fait Pirelli du jour : Pour déterminer précisément le degré de ‘’souplesse’’ de chaque pneu, il est bon de savoir que le mélange supertendre correspond à un degré de 100% (inchangé depuis 2011), et que le pneu tendre est 10% plus dur. Le mélange medium est 25% plus dur que le supertendre ; le composé dur l’étant enfin de 31%. L’an dernier, le pneu tendre était 25% plus dur que le supertendre, tandis que le dur l’était de 70% ! Cela illustre à quel point les composés ont été rapprochés les uns des autres pour créer plus de stratégies pneumatiques.

[A partir du communiqué officiel Pirelli]


Bilan, Sepang et Pirelli Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.