> > > > Renault "à 70%" sur le V6 Turbo pour 2014

Renault "à 70%" sur le V6 Turbo pour 2014

Renault a décidé de se concentrer majoritairement sur le développement du moteur V6 Turbo 1.6L qui entrera en vigueur en F1 en 2014, c'est ce qu'a confié Jean-François Caubet, l'un des responsables de Renault Sport F1.

© LAT© LAT

En 2014, les équipes de Formule 1 diront au revoir aux moteurs V8 et accueilleront les moteurs V6 Turbo 1.6L. Même si cela semble encore loin, tous les motoristes ont déjà commencé à travailler sur ces nouveaux blocs depuis plusieurs mois déjà.

Renault espère réaliser des essais sur banc de son V6 cet été et le motoriste français travaille d'arrache-pied sur ce nouveau moteur comme l'a confié Jean-François Caubet, le Directeur Général de Renault Sport F1.

«Nous travaillons à l'heure actuelle à 70% sur le nouveau moteur (V6 Turbo 1.6L). L'année prochaine, nous serons à 100%,» a confié Jean-François Caubet à Auto Bild.

Selon la publication allemande, le coût de développement du bloc V6 de Renault serait d'environ 50 millions d'euros - dont une part importante pour le développement du KERS.

Renault n'est plus présent en F1 qu'en tant que motoriste et il a récemment fondé une entreprise jointe avec Red Bull Racing pour travailler sur le développement du KERS. Caubet a confié à ce propos qu'à partir de la saison 2014, Renault fournirait tout l'ensemble motopropulseur à Red Bull, à savoir le moteur, le KERS, la boîte de vitesses ainsi que l'embrayage et la transmission.

«(Le KERS) une partie intégrante du nouveau moteur. En 2014, nous fournirons à Red Bull pas seulement un moteur, mais tout le groupe motopropulseur,» a ajouté Caubet.

Le motoriste français se concentre donc le plus possible sur son partenariat avec Red Bull qui s'est avéré payant pour le moment - avec deux titres constructeurs décrochés en 2010 et 2011 et deux titres pilotes pour Sebastian Vettel ces deux mêmes années.


Renault, 2014 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.