> > > > Kobayashi veut progresser en 2012

Kobayashi veut progresser en 2012

Même s'il n'a que deux saisons de F1 derrière lui, Kamui Kobayashi est le leader de l'écurie Sauber F1. Le pilote japonais sait tout de même qu'il lui reste encore beaucoup à apprendre et il entend bien progresser en 2012 si la C31 est à la hauteur des espérances entrevues lors des essais de Jerez.

© Sauber© Sauber

Après des débuts en F1 fin 2009 avec Toyota, Kamui Kobayashi a vécu sa première saison comme titulaire en 2010. La saison 2011 lui a même permis de faire ses débuts comme pilote numéro 1 chez Sauber car il était associé à Sergio Perez qui débutait en F1.

Le pilote japonais a montré de belles qualités derrière un volant de F1 depuis ses débuts. Mais il espère continuer à apprendre afin d'être encore meilleur en 2012. Il espère pouvoir signer de bons résultats au volant de la C31 qu'il juge bonne pour le moment après deux journées d'essais passées à Jerez.

«C'était très excitant de piloter notre nouvelle monoplace sur la piste pour la première fois. La monoplace semble bonne. Elle est très stable. Et avec une nouvelle monoplace, vous devez enchaîner les kilomètres car il n'y a rien de plus important que de tester sa fiabilité et ses vraies possibilités,» a confié Kamui Kobayashi dans une interview accordée au site officiel de la Formule 1.

Grâce à ces deux années passées chez Sauber, Kobayashi sait désormais exactement ce que les ingénieurs attendent de lui pour pouvoir analyser les données récoltées et améliorer la monoplace.

«Maintenant, j'ai une très bonne idée de ce que l'équipe attend de moi. Je peux être bien plus précis. Donc je dirais que l'année dernière cela a été mes grands débuts en tant que leader et cette année, avec l'expérience de 2010, ce sera bien plus facile.»

«Je vais probablement aborder les choses différemment cette année. Mon espoir est que nous puissions rester aussi compétitifs tout au long de la saison car pour le moment nous sommes assez rapides. J'espère que nous pourrons rester constants.»

L'objectif du pilote japonais pour 2012 est de faire encore mieux que sa 12ème place du classement pilotes : «(Je veux) faire mieux au niveau du classement pilotes. Je sais que ce n'est pas facile mais je veux jouer à un niveau différent, donc j'espère que la voiture sera constante.»

Il espère également du même coup pouvoir aider Sauber à consolider une bonne place au championnat constructeurs avec l'aide de Sergio Perez. Il a d'ailleurs confié qu'il s'entendait très bien avec le mexicain.

«Il est jeune et je ne suis pas trop vieux non plus, donc nous parlons le même langage. Et je sais qu'il est rapidement également, donc oui, nous devrions être à l'aise ensemble.»

Kamui Kobayashi est également revenu sur le départ de James Key, qui était le directeur technique de l'écurie et qui a décidé de partir pour relever un nouveau défi. Kobayashi ne s'est pas montré inquiet de ce départ et il a tenu à saluer le travail fourni par Key.

«Lorsqu'il a rejoint l'équipe, nous étions dans une situation difficile. Il m'a beaucoup aidé - tout comme l'équipe bien évidemment, donc cela nous a permis d'avoir une bonne deuxième partie de saison en 2010 et un bon début d'année en 2011.»

«Lorsque j'ai entendu qu'il allait partir, j'étais un peu surpris. Bien évidemment, nous le savions bien avant que cela ne soit rendu public mais vous devez accepter le fait qu'il avait probablement des objectifs différents et qu'il souhaitait les réaliser. Je dois dire qu'il a formidablement bien travaillé pour notre équipe - et sans avoir l'air démodé - j'ai été fier de travailler avec lui,» a ajouté Kobayashi.


Kobayashi, Sauber et 2012 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.