> > > > Combien coûte une monoplace de Formule 1 ?

Combien coûte une monoplace de Formule 1 ?

Les monoplaces qui participent aux Grands Prix de F1 sont parmi les plus abouties et les plus extraordinaires des créations automobiles. Bien-sûr, cela nécessite des sommes faramineuses, ce qui fait de la Formule 1 un sport aux coûts plus que prohibitifs. Dès lors, une question se pose : Combien est-ce que ça coûte, une monoplace de Formule 1 ? Fan-F1.com vous donne la réponse, au cas où certains d’entre vous auraient envie d’y investir leurs économies…

© FERRARI/Une monoplace de F1 coûte près d'un million d'euros...© FERRARI/Une monoplace de F1 coûte près d'un million d'euros...

Ce qui suit est une liste non exhaustive des principaux éléments constitutifs d’une monoplace de Grand Prix et des coûts qui vont avec…
 
Les ailerons avant et arrière : 30 000 Euros environ.
Les ailerons avant et arrière sont conçus en fibre de carbone. L' aileron avant est de plus en plus complexe d'un point de vue aérodynamique, tandis que l' aileron arrière comprend depuis cette saison le système DRS (Drag Reduction System), commandé depuis le cockpit afin de faciliter les dépassements dans certaines portions en ligne droite des circuits. Rappelons que les ailerons ont pour fonction d’apporter de l’appui à la monoplace ainsi que de diriger le flux d’air tout autour de la voiture.
 
Le baquet : 40 000 Euros environ.
Le siège baquet est adapté spécialement à la morphologie du pilote avant le début de la saison. La méthode de fabrication la plus courante consiste à injecter de la mousse avec une grande précision derrière le pilote une fois celui-ci installé dans le cockpit de la monoplace.
 
La boîte de vitesses : 200 000 Euros environ.
La majorité des équipes conçoit sa boîte de vitesses, mais certaines écuries peuvent choisir de se fournir auprès d’une équipe concurrente. Cette boîte en titane est semi-automatique à 7 rapports + marche arrière. En principe, une boîte de vitesses doit avoir une durée de vie de cinq Grand Prix, et toute utilisation d’une boîte supplémentaire implique une pénalité de cinq places sur la grille pour la monoplace concernée.
 
La carrosserie : 255 000 Euros environ.
Cela comprend la carrosserie ainsi que la coque qui entoure celle-ci. Elle est essentiellement composée de fibre de carbone et de kevlar, ce qui a pour objectif d’apporter à la monoplace un maximum de rigidité et ainsi d’éviter toute déformation aérodynamique inopportune.
 
Les disques de freins : environ 6 000 Euros par jeu.
Un jeu de disque comprend un disque de frein ainsi que deux plaquettes en carbone. Ces ensembles sont sans commune mesure avec les disques de freins que nous connaissons sur nos voitures de série. Comme tout le reste de la monoplace d’ailleurs. Il y a en tout quatre disques auto-ventilés et huit plaquettes de freins par voiture de course.
 
Les étriers de freins : environ 9 000 Euros l’unité.
Les étriers de freins sont fabriqués en Aluminium. Particulièrement sollicités, ils font l’objet d’un système de refroidissement particulier afin de maintenir leur bon fonctionnement au plus haut niveau sur toute la durée d’un Grand Prix.
 
Le moteur : 250 000 Euros environ.
Conçu par l’équipe elle-même (Ferrari, Mercedes), par un grand constructeur motoriste (Renault) ou bien fournit par une autre équipe ou un fournisseur spécialisé (Cosworth), le moteur représente le cœur d’une monoplace de Grand Prix. La Scuderia Ferrari assure elle-même la fabrication de A à Z du bloc propulseur. Renault, au contraire, assure la conception du bloc mais en confit la fabrication à un sous-traitant, Mecachrome. Selon la réglementation actuelle, chaque pilote se voit attribué huit moteurs pour la saison, et tout dépassement de cette limite est sanctionné par dix places de recul sur la grille de départ lors de la course où le moteur en plus est utilisé.
 
Les pneumatiques : environ 1500 Euros l’unité.
C’est le consommable par excellence. Uniquement fourni par Pirelli depuis 2011, chaque pneumatique utilisé en F1 est un pur concentré de technologie. Comme chaque élément constitutif d’une formule 1... Il est à préciser que tous les pneus PZero développés par le manufacturier italien sont montés sur des jantes en magnésium dont le coût à l’unité avoisine les 4000 Euros.
 
Les triangles de suspension : environ 3000 Euros l’unité.
Ils sont eux aussi conçus en carbone, pour la rigidité. Il y en a huit en tout : chaque train (avant et arrière) comprend deux triangles supérieurs et deux triangles inférieurs. Ils sont fixés à la coque d’une extrémité ainsi qu’au moyeu de roue de l’autre. Au total, un système de suspension comprend en plus des triangles un système de poussoirs et de basculeurs avec barre de tension et des amortisseurs à proprement parlé.
 
Le volant : 50 000 Euros environ.
Dans la F1 d’autrefois, le volant des monoplaces n’était qu’un classique cerceau. Mais les choses sont bien différentes aujourd’hui, et les volants modernes sont de véritables tableaux de bord, regroupant des dizaines de boutons ainsi que des indications nécessaires aux pilotes, tels que des éléments de cartographie moteur par exemple. Le nombre de bouton ne cessant d’augmenter saison après saison, certains pilotes et observateurs se demandent s’il ne faudrait pas revenir à des volants un peu moins sophistiqués…
 
 
Au final, une voiture de Grand Prix avoisine le million d’euros. Il faut ajouter à cela des coûts tels que la recherche et le développement, l’usinage des moules ou encore le fonctionnement d’une soufflerie et son entretien. Ce sont là encore pour les équipes des investissements financiers absolument immenses.
 
Mais la F1, ce n’est pas que du sport, c’est aussi du rêve automobile. Et de ce point de vue, les considérations financières sont relativisées…


Autre, Economie Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
fredoriking
fredoriking :
"Mais la F1, ce n’est pas que du sport, c’est aussi du rêve automobile" et aussi une très belle exposition médiatique pour les constructeurs impliqués ( je pense notamment à Ferrari ou encore Mercedes).
Il y a 28 mois
jean
jean :
En fait, les pilotes courent dans une oeuvre d'art...
Il y a 28 mois
Dino
Dino :
Y a bien monsieur tout le monde qui roule en Picasso, et ça lui coûte pas si cher !
Il y a 28 mois
fredoriking
fredoriking :
... ou en Volkswagen Caravelle!
Il y a 28 mois
jptretio
jptretio :
tu te rends compte la maison pour 1 000 000 € tu peux même faire peindre des roue sur les côtés :-)))
Il y a 28 mois
jptretio
jptretio :
4 , c'est pluriel mets un S !!!
Il y a 28 mois
jean
jean :
lol dino ;)
Il y a 28 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.