> > > > GP Singapour - Qualifications : Vettel et Red Bull en pole pour le sacre !

GP Singapour - Qualifications : Vettel et Red Bull en pole pour le sacre !

Dans une séance assez morne, Sebastian Vettel n'a pas failli et a réalisé une nouvelle pole position, la onzième de la saison. Derrière lui, Mark Webber prend la deuxième place sur la grille et protège son leader d'une deuxième ligne 100% McLaren. Une seule sortie à signaler, celle de Kamui Kobayashi, victime des vibreurs de la chicane du Singapour Sling !

© Une de plus !© Une de plus !

Les fameux « coups de Sumatra » ne résonnent pas, comme cela avait pu être annoncé et c’est donc sur une piste sèche et dans une ambiance chaude et humide que vont s’élancer les 24 pilotes pour cette quatorzième séance d’essais qualificatifs de la saison.

Q1 : Rubens Barrichello ouvre la voie pour cette première partie de la qualification. Alors qu’il ne reste déjà plus que seize minutes, le Brésilien signe un premier temps en 1:51.042, bien gêné par le trafic. Tous les pilotes améliorent derrière lui, dont Sebastian Vettel qui signe 1:47.137 et prend directement la tête, bientôt dépassé par Hamilton puis Button. Mais le champion du monde en titre reprend son dû en 1:46.397. Aucun des favoris n’a chaussé les pneus super tendres (rouges) pour le moment. Encore 10 minutes dans cette séance et Alonso et Webber viennent se placer derrière le trio de tête. Petrov traine toujours dans la zone rouge : le pilote russe est en difficulté avec une Renault qui n’a pas pu beaucoup rouler durant la première séance d’essais hier. Petit creux dans cette première partie de la qualification, seules les Mercedes et Daniel Ricciardo sont en piste. Les huit premiers pilotes sont aux stands alors que les autres sont tous en piste. Le véritable intérêt de cette fin de Q1 est de savoir si Vitaly Petrov va parvenir à s’extraire de la zone d’élimination : il réalise le 17ème temps en 1 :49.835 mais c’est son propre coéquipier, Bruno Senna, qui vient le sortir en prenant le 15ème temps en 1:48.861 ! Tous les pilotes éliminés sont sous les 107%, la grille sera donc complète demain après-midi.

Eliminés en Q1 : Petrov, Kovalainen, Trulli, Glock, D’Ambrosio, Ricciardo et Liuzzi.


Q2 : Comme en Q1, c’est Rubens Barrichello qui ouvre le bal. Derrière les pilotes des écuries de pointe sont de sortie : Vettel, Webber, Hamilton, Button, Alonso sont en piste dès le début de la seconde partie des qualifications. Webber signe le premier temps significatif en 1:45.651, mais il est devancé par Button de près de deux dixièmes. Et alors que Vettel met tout le monde d’accord en 1:44.931, Kamui Kobayashi vient percuter le mur à la sortie du Singapour Sling. Le Japonais a décollé sur le second vibreur et n’a pu empêcher sa Sauber de tirer tout droit. La monoplace est bien abimée à l’avant droit : la séance est donc finie pour lui. Le drapeau rouge a été agité pour pouvoir dégager la Sauber ; il reste 9 minutes et quatorze secondes dans cette Q2. Massa ressort en premier, suivi par Schumacher et Rosberg qui n’ont pas de temps pour le moment. 5, 6 et 7, ce n’est pas l’ordre du tiercé, mais les places respectives que prennent les trois hommes. Les Toro Rosso, Pérez et Senna vont devoir signer un temps tardif puisqu’ils n’ont toujours pas réalisé un seul tour lancé alors qu’il reste moins de trois minutes : on économise certainement les gommes en prévision de la course. Dans la dernière minute de cette Q2, Lewis Hamilton qui s’était élancé pour sécuriser sa place en Q3, revient aux stands avec le pneu arrière droit crevé. Pérez et Di Resta se disputent la dixième place et c’est l’Ecossais de Force India qui s’y hisse pour moins de deux dixièmes.

Eliminés en Q2 : Pérez, Barrichello, Maldonado, Buemi, Senna, Alguersuari et Kobayashi


Q3 : c’est parti pour cette dernière partie de la séance de qualifications, après quelques vérifications d’usage au niveau des vibreurs. Les pilotes n’attendent évidemment pas pour sortir : chaque tour compte sur ce long circuit urbain, surtout quand il faut se battre pour la pole. Derrière Button, Alonso, Massa et Hamilton klaxonnent. Hamilton passe d’ailleurs Massa : le Britannique veut en découdre ! Button signe le premier temps en 1:44.928, mais Hamilton améliore d’un dixième. Au tour de Vettel qui vient prendre la tête en 1:44.381 ! Webber et Alonso complètent, dans cet ordre, le quintet après la première salve de tours lancés. Massa, les Mercedes et les Force India ne sont pas sortis. Rosberg s’élance sur une piste claire, bientôt suivi par Massa. Les favoris reprennent aussi la piste. Dans le stand McLaren, on se prépare pour relancer Hamilton, mais il ne reste pas assez de temps pour ce faire. Hamilton assistera donc au dernier run bien au chaud dans les puits, tout comme Schumacher, Sutil et Di Resta qui n’ont pas bouclé le moindre tour en Q3. Rosberg 7ème, Massa 6ème ; seul Webber peut déloger Vettel mais il n’y parvient pas et réalise le deuxième temps, Button prend la 3ème place et Alonso la 5ème ! Encore une pole position pour Sebastian Vettel et un doublé aux allures de sacre pour l’écurie autrichienne. Rendez-vous demain à 14h00 pour la course et peut-être le deuxième titre de Vettel !

Résultats des qualifications du Grand Prix de Singapour 2011 :

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
VettelRed Bull1:46.3971:44.9311:44.381
12
2
WebberRed Bull1:47.3321:45.6511:44.732
14
3
ButtonMcLaren1:46.9561:45.4721:44.804
14
4
HamiltonMcLaren1:47.0141:46.8291:44.809
12
5
AlonsoFerrari1:47.0541:45.7791:44.874
13
6
MassaFerrari1:47.9451:45.9551:45.800
14
7
RosbergMercedes GP1:47.6881:46.4051:46.013
11
8
SchumacherMercedes GP1:48.8191:46.043
11
9
SutilForce India1:47.9521:47.093
14
10
di RestaForce India1:48.0221:47.486
14
11
PerezSauber1:47.7171:47.616
13
12
BarrichelloWilliams1:48.0611:48.082
14
13
MaldonadoWilliams1:49.7101:48.270
16
14
BuemiToro Rosso1:48.7531:48.634
11
15
SennaLotus Renault GP1:48.8611:48.662
13
16
AlguersuariToro Rosso1:49.5881:49.862
10
17
KobayashiSauber1:48.054
8
18
PetrovLotus Renault GP1:49.835
8
19
KovalainenTeam Lotus1:50.948
6
20
TrulliTeam Lotus1:51.012
6
21
GlockMarussia Virgin1:52.154
7
22
D'AmbrosioMarussia Virgin1:52.363
6
23
RicciardoHRT1:52.404
6
24
LiuzziHRT1:52.810
6


Photos Grand Prix de Singapour - Les photos du samedi

Photo 0N7H7574-1024.jpg
Photo 1100056_sin-1024.jpg
Photo 1100057_sin-1024.jpg
Photo 1100060_sin-1024.jpg
Photo 1100061_sin-1024.jpg
Photo 1100064_sin-1024.jpg
Photo 1100066_sin-1024.jpg
Photo d11sin1643-1024.jpg
 


Qualification, Grand Prix et Singapour City Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
SmartFury
SmartFury :
OOps on a deux fois Alonso dans la liste au lieu de Button en 3

C'esst d'un original cette grille d'ailleurs ^^
Il y a 34 mois
Fab007
Fab007 :
Ah ah, merci Smartfuny, c'est corrigé, trois Ferrari sur la grille c'est pas pour tout de suite, tout comme Button en rouge ^^
Il y a 34 mois
Fab007
Fab007 :
*Smartfury d'ailleurs...

Sinon en effet, une grille pour le moins attendue et "rangée" : une écurie par ligne pour les 10 premières places ^^
Il y a 34 mois
Steve
Steve :
Ridicule la "non sortie" de Schumacher, Sutil et Di Resta en Q3.
Changez donc ce stupide reglement !
Il y a 34 mois
Fab007
Fab007 :
Je suis d'accord, je pense qu'on devrait inscrire dans le règlement que les pilotes doivent signer au moins un tour chronométré sous peine d'être rétrogradés en fin de Q2. Mais encore une fois, le problème ce n'est pas d'en profiter, c'est de ne pas y avoir pensé au moment de la rédaction des règles.
Il y a 34 mois
jean
jean :
ceux qui ne roulent pas en q3 devraient utiliser les pneus qu'ils ont pris pour passer la Q2! Là ça serait un peu plus logique
Il y a 34 mois
Dino
Dino :
Le risque, en obligeant les pilotes à signer un tour, c'est qu'ils risquent de ne faire qu'un tour de figuration, en pneus durs. Il faut introduire tout simplement la fourniture d'un train de pneus de qualification pour la Q3, histoire que les mecs soient encouragés à rouler
Il y a 34 mois
Steve
Steve :
Oui, un train de pneus "qualifs" pour chaque partie de la séance.
Pas d'utilisation possible de ces pneus le dimanche.
Mais tous les pilotes seraient sur la même stratégie pneus pour la course, non ? Ce qui enleverait un peu de piment.
Il y a 34 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.